picture1

jmu

Depuis 2004, les Journées de Madagascar à l'UNESCO sont devenues des rencontres annuelles incontournables pour les amoureux de la culture malgache!

24-25 juin 2004 (1ère édition) : « Art et Patrimoine malgaches »
Exposition : Peintures (avec un espace professionnel et un espace amateur), sculptures, artisanats et photos de paysages et de la vie quotidienne malgache (promotion des amateurs et professionnels).
Spectacle : Danse folklorique, chants et musiques, défilé de mode
20-21 juin 2005 (2ème édition) : « Homme et Patrimoine »
Exposition : Le savoir faire du travail du bois des Zafimaniry
Spectacle : Rija Rakotomalala, Gary Rakotoarivony, San’ja, Duo TOUVE R.Ratovondrahety et Justin Vali
Participants : Mme Patricia Rasoazanamalala, Chef de Service du patrimoine immatériel du Ministère de la Culture
29-30 juin 2006 (3ème édition) : « Le patrimoine au féminin »
Exposition : coiffures et parures à Madagascar
Spectacle : concert de piano classique, défilé de coiffures et parures, concert de jazz
Participants : Alliance Internationale des femmes de France et de Madagascar, Hagamainty et Hasina Andriamanalina, Mahery Andrianaivoravelona, Trio Jeanot Rabeson et Ella Rabeson
28-29 juin 2007 (4ème édition) : « Instruments de musique et danses de Madagascar »
Exposition : instruments de musique de Madagascar
Spectacle : Musiques et Danses « Chante, ô Valiha ! Danse Epervier »
Participants : Dadagaby, Solorazaf, Justin Vali, Faffa et Lamako
26-27 juin 2008 (5ème édition) : « Environnement : Madagascar naturellement »
Exposition : images commentées sur les richesses, la fragilité, la protection et la conservation du patrimoine naturel de Madagascar
Spectacle : musique, danse et projection de films sur l’environnement
Participants : Le Ministère de l’environnement, des eaux et forêts et du tourisme, les Parcs nationaux de Madagascar-Association nationale pour la gestion des aires protégées (PNM-ANGAP), l’Association Meja et le photographe Sylvain Ralaivaohita, Edgard Ravahatra, Olombelo Ricky, Faffa et Fenoamby ainsi que Claudia Solofolandy et Baovola Fidison
2-3 juillet 2009 (6ème édition) : « Madagascar, Terre Plurielle »
Exposition : Langue maternelle, Éducation à Madagascar, culture contemporaine.
Spectacle : musique, chant et danse du nord, du centre et du sud de M/car
Participants : Le peintre Sébastien Oswald, la Mosaïste Lilie Razafimaharavo Legloannec, le photographe Pierrot Men, Aina Quach, Nono, Hanta, Dodol Océan et Toto Mwandjani.
1-2 juillet 2010 (7ème édition) : « Madagascar : entre tradition et modernité »
Exposition : différentes expressions artistiques malgaches d’hier à aujourd’hui : les œuvres du poète et écrivain Jean Joseph Rabearivelo, peinture graffitti ainsi que le savoir-faire du travail du bois des Zafimaniry, inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
Spectacle : animé par des représentants de la diversité artistique malgache « kalon’ny fahiny », une dizaine de musiciens venant de toutes les régions de Madagascar.
Participants : Le graffeur Lova Ratsimandresy, groupe Root’Art, Ny Malagasy Orkestra, L’Enseignant Chercheur Coulaud, Mme Vahinala
9-10 juin 2011 (8ème édition) : « Les Malgaches, maîtres du Verbe »
Une édition sous le haut patronage du Ministère des Affaires Étrangères, du Ministère de l'Éducation Nationale et du Ministère de la Culture et du Patrimoine.
Exposition : parmi les nombreuses expressions de la langue malgache, quatre d'entre elles ont été mises en avant : le Kabary (art oratoire), le Ohabolana (proverbe), le Angano (conte et légende) et le Beko (complainte du Sud de Madagascar). Un volet de l'exposition a aussi rendu hommage à la ville d'Antananarivo (capitale de Madagascar), qui fêtait son 400e anniversaire, une exposition présentée par l'association Akon'Iarivo.
Conférence : La table ronde a été animé par M. Henri Rahaingoson, académicien et de M. Rajaonarimanana et Mme Ramamonjisoa. Le thème principal de cette rencontre était : « la langue malgache : état des lieux et perspectives ».
Concert : Toto Mwandjani, Lalatiana deux grandes voix de la scène musicale malgache ont animé pendant une heure la grande salle de l'UNESCO.
19 au 21 septembre 2012(9e édition des JMU) : « Les Malgaches, Peuple artiste »
Deuxième volet de la trilogie consacrée à la promotion du tourisme culturel pour le développement durable à Madagascar, les JMU 2012 ont de nouveau été placées sous le haut patronage conjoint du Ministère des Affaires Étrangères, du Ministère de l'Éducation Nationale et du Ministère de la Culture et du Patrimoine. Une exposition sur quatre domaines artistiques (la musique, la poésie, la peinture et la photographie) en collaboration avec LATERIT PRODUCTIONS. Une conférence placée sous le haut-patronage de Mme le Ministre de la Culture et du Patrimoine autour de deux problématiques : « L'art malgache : état des lieux et perspectives - Peut-on vivre de son art à Madagascar ? » ainsi que « L'histoire et le rôle de la musique dans la société malgache ». Le traditionnel spectacle de clôture, en partenariat avec AIR MADAGASCAR, marqué notamment par un hommage à Ny Antsaly et aux frères Randafison par M. Ny Toky ANDRIAMANJATO, Chargé d'affaires a.i. et Délégué permanent adjoint de Madagascar auprès de l'UNESCO, accompagné par son épouse, Justin VALI et Doudou, une présentation des principales danses traditionnelles malgaches par la Compagnie LAMAKO et un concert animé par les MALAGASY ALL STARS (Fenoamby, Régis Gizavo, Erick Manana, Justin Vali).

24 au 27 juin 2014 (10ème édition): "Les malgaches, peuple croyant"

Placées sous le parrainage exceptionnel de Mme Voahangy RAJAONARIMAMPIANINA, Première Dame de Madagascar, ainsi que sous le Haut patronage conjoint des Ministère des Affaires étrangères, Ministère de l'Education nationale et Ministère de l'Artisanat, de la Culture et du Patrimoine, ces JMU 2014 avaient pour objectif de mettre en exergue le rôle central de la spiritualité dans la société malagasy.

Les JMU 2014 - « Les Malgaches, peuple croyant » ont été inaugurées le lundi 23 juin à 18 heures 30 à l'UNESCO par M. Ny Toky ANDRIAMANJATO, Chargé d'affaires ai et Délégué permanent adjoint de Madagascar auprès de l'UNESCO, en présence de Son Exc. M. Paul RABARY, Ministre de l'Education nationale, Président de la Commission nationale malgache pour l'UNESCO et représentant le Gouvernement malgache, et de M. Getachew ENGIDA, Directeur général adjoint de l'UNESCO et représentant de la Directrice générale, alors en déplacement au Sud Soudan.

Parmi les invités, ont été aperçus, entre autres : Son Exc. M. Jean-Max RAKOTOMAMONJY, Président de l'Assemblée nationale malgache, ainsi que des ambassadeurs et délégués permanents auprès de l'UNESCO (Canada, Malaisie, Sri Lanka, Grèce, Liban, Angola, Congo), des parlementaires français et des représentants d'associations malgaches en France. La cérémonie a été suivie d'un cocktail dinatoire dans le Jardin japonais de l'UNESCO, sous un soleil estival.

Pendant cinq jours, la diaspora et le grand public de l'UNESCO ont ainsi vécu aux couleurs de la Grande Ile à travers une exposition interactive sous forme de panneaux explicatifs et de vidéos projections présentant trois rites et rituels malgaches (le Sambatra, le Famadihana et l'Art funéraire Mahafaly), les principaux sites du patrimoine culturel malgache ainsi qu'une exposition-vente des tableaux de l'artiste-peintre Jean Andrianaivo RAVELONA à l'origine du concept de l'Ay Fanahy.

Cette édition 2014 étant marquée par le 10e anniversaire des JMU, la Représentation permanente de Madagascar auprès de l'UNESCO a également choisi de projeter une rétrospective de « ses » Journées, depuis son lancement en 2004 à l'initiative de Son Exc. Mme Yvette RABETAFIKA RANJEVA, alors Ambassadeur et Déléguée permanente de Madagascar auprès de l'UNESCO, jusqu'à nos jours. Cette exposition a été préparée en étroite collaboration avec la Commission nationale malgache pour l'UNESCO, l'Office malgache du cinéma (ex-TIASARY), l'Agence Nationale d'Information Taratra (ANTA) et Vaovy, La Fondation.

Le mercredi 25 juin dans l'après-midi, une conférence-débat était organisée sur le thème : « Les pratiques traditionnelles liées aux croyances, essence de l'identité culturelle malgache ». Après avoir prononcé son discours d'ouverture, M. Ny Toky ANDRIAMANJATO, Chargé d'affaires ai, a également lu une allocution au nom de Son Exc. Mme Voanalaroy RANDRIANARISOA, Ministre de l'Artisanat, de la Culture et du Patrimoine.
Sous la direction de M. Henri RAHAINGOSON, Académicien et Vice-président de la section Arts et Lettres de l'Académie nationale malagasy, les trois intervenants ont alors mis en évidence des aspects de l'expression traditionnelle de la spiritualité à Madagascar : Mme Pierrine DIDIER, Doctorante en Anthropologie à l'Université de Bordeaux, a ainsi évoqué « Les croyances dans le soin : le cas de la médecine traditionnelle malgache » ; M. Jacques LOMBARD, Anthropologue et cinéaste, Directeur de recherche honoraire à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), a abordé le sujet du Fitampoha ; et M. Anatole RAMAROSON, Président de l'association Vaovy, la Fondation, a quant à lui présenté le rôle et l'importance de l'Art funéraire Mahafaly (le Pays Mahafaly, zone située dans le sud-ouest de Madagascar, est inscrit depuis 1997 sur la Liste indicative en vue d'une éventuelle inscription au Patrimoine mondial de l'UNESCO).
La conférence a attiré un large public et les échanges entre les panélistes et la salle ont été nombreux, animés et passionnés. Parmi les remarques et souhaits les plus récurrents : accorder une place plus importante à la Culture dans la politique générale à Madagascar ; promouvoir les pratiques traditionnelles auprès de la jeunesse malgache, notamment ceux de la diaspora ; et mettre en place une Maison de la culture dans chaque région de Madagascar, en France et à l'étranger.

Enfin, le traditionnel concert de clôture des JMU a été offert par la Représentation permanente de Madagascar auprès de l'UNESCO au nom du Gouvernement malgache le vendredi 27 juin à 19 heures dans la mythique Salle I de l'UNESCO en partenariat avec la compagnie Air Madagascar et Radio France Internationale. Après le discours prononcé par M. Ny Toky ANDRIAMANJATO, Chargé d'affaires ai, JAOJOBY, « le Roi du salegy », et son groupe au grand complet, ont littéralement transporté le public de l'UNESCO vers la Grande Ile sur les rythmes endiablés du Salegy. Placé sous le signe de l'amour, de la fraternité et du respect de Dieu et des Anciens, ce concert de clôture brillant et chaleureux a été ponctué d'un standing ovation !

REPORTAGES PHOTOS

Inauguration et exposition

Conférence

Concert

40, rue du Général Foy - 75008 PARIS

© Copyright "REPERMAD/UNESCO" 2010, tous droits réservés